Nos villages 

BOYARDVILLE

Véritable poumon économique de la commune, c’est dans ce village que vous trouverez le plus de commerces. À la belle saison, du marché aux restaurants et des commerces aux cabanes de promenades et d’activités nautiques, il y a de quoi passer une journée entière sans s'ennuyer et se remplir la tête de bons souvenirs.

Boyardville c’est aussi son port de plaisance : ostréicole et mytilicole, il a été la base de construction du Fort Boyard et est situé à proximité de l’Ile d’Aix, de l’Ile Madame et du fort Enet. Des sorties en bateaux pour les amateurs et amatrices y sont proposées, tout comme des liaisons maritimes vers La Rochelle.

Découvrir Boyardville sans voir le Fort Boyard c’est comme visiter Paris sans voir la dame  de fer ! Boyardville, seul lieu à porter le nom du célèbre Fort qui, sous Vauban, fut jugé impossible à construire mais qui fut néanmoins ordonné par Napoléon 1er. C’était un véritable défi puisque ce fort est assis sur une base formée de rochers artificiels posés sur du sable. 

Arrêtée en 1813, l’édification reprit en 1840, pour aboutir en 1870 à la forteresse actuelle, longue de 120m et large de 48m.  Véritable chef-d’œuvre de l’architecture militaire, cette masse imposante a su résister à toutes les tempêtes et à l’usure du temps. Malgré le fait d’être une vedette médiatique, il ne se visite pas mais les nombreuses promenades en mer et tous les sports nautiques proposés vous permettront de vous en approcher. 

CHAUCRE 

Dans la partie nord-ouest, vous irez à la découverte de Chaucre avec ses ruelles étroites, ses nombreux puits, ses vieilles maisons blanchies à la chaux avec escaliers extérieurs et les cantons aux puits fleuris.
Chaucre possède encore un four à pain communal datant du 19ème siècle toujours en activité lors des journées de la "fête du pain". Les noms des rues composant ce village vous laisseront parfois perplexe comme la "venelle des neux-crottes" ou bien celle des "bataillers"...

Vous pourrez prolonger votre visite jusqu’à la plage dont les rochers sont réputés pour la pêche à pied, mais aussi faire une pause gourmande dans l'un des restaurants situés à la pointe ou bien consommer local chez les maraîchers et acheter vos viennoiseries à la boulangerie. Un artisan verrier/créatrice de bijoux et un boulanger à l'ancienne sont également présents. 

DOMINO 

Sur la côte ouest, se trouve le village de Domino. Petit bourg accueillant situé au pied d’une haute dune boisée, c’est l’un des points culminant d’Oléron, d’où il tire son nom "domine de haut" devenu Domino.
Petit village qui a conservé un habitat traditionnel plein de charme, dont on peut encore apercevoir l’ancien agencement autour des "cantons", petites places autour desquelles s’agencent les maisons. La forêt de pins qui s’étend de la plage de Domino jusqu’à celle de Chaucre est un lieu de prédilection pour les promeneurs.

Des commerces sont ouverts à l'année : boulangerie, bar restaurant pizzeria, salon de coiffure, bar/presse pourront vous offrir un moment convivial au sein du  village. D'autres commerces y sont également présents, vous pourrez y faire une pause en saison. (hôtel restaurant, souvenirs, salon de thé, épicerie et le traditionnel marché)

FOULEROT 
 

Foulerot, Plaisance sont des hameaux situés en lisière de 600 hectares du massif forestier des Saumonards que vous pouvez traverser par des chemins à l’ombre des pins et des chênes verts pour retrouver la plage et un point de vue époustouflant sur l’anse de la Malconche et Fort Boyard.

Le port de Plaisance du Douhet accueille 280 bateaux et possède de nombreux restaurants.

e chenal du Douhet sépare la commune de celle de La Brée les Bains, et offre une très belle piste cyclable où vous pouvez admirer les oiseaux des marais.

NOTRE DAME EN L'ISLE 


Non loin du bourg de Saint-Georges, le plus petit village de la commune : Notre Dame-en-l’Isle. Après consultation des habitants, ce petit village a repris son nom d’origine médiévale que la révolution avait en effet dénommée "L’Ile". 

La chapelle de ce village, dont il ne reste aujourd’hui que quelques vestiges incorporés aux maisons construites depuis, fut détruite pendant la révolution mais la statue de la vierge fut enterrée par les habitants et ainsi sauvée du désastre. Cette dernière figure désormais dans la chapelle gauche de l’église de Saint-Georges d’Oléron où il est  possible de l’admirer. 

LES SABLES VIGNIER


Au sud-ouest de la commune se trouve le village des Sables Vignier, hameau dont l’appellation ne fait pas allusion à la vigne mais au nom de l’ancien propriétaire du fief : le capitaine Vignier. À quelques centaines de mètres du village, une magnifique plage familiale de sable fin épouse le contour harmonieux des dunes et se prolonge jusqu’à la plage de Domino. 

Jouxtant les Sables Vignier, apparaît le village de l'Ileau dont la particularité  est  d'appartenir pour sa partie nord à Saint-Georges d'Oléron et pour sa partie sud à Saint-Pierre d'Oléron.

À ne pas manquer : le plus bel endroit de la commune pour admirer les écluses à poissons parmi les dernières encore en activité. 

SAUZELLE

Sauzelle, l’un des plus anciens bourgs de la commune dont le nom a pour origine le sel (la "sau") dont il était autrefois la capitale en Oléron. De nombreux marais salants, qui depuis quelques années sont remis en état de production faisaient jadis la richesse de ce village. Par son caractère d’origine avec ses petites maisons basses, Pierre loti l’avait baptisé "le village des sorciers"
A proximité, la plage de la Gautrelle étend ses 4 km de sable fin. On y accède par une route pittoresque, traversant la forêt des Saumonards et permettant d’arriver aux bords de la même dune. Il y a aussi les puits, dont celui de la rue des Buttes, sans doute le plus renommé du village car représenté sur les plus anciennes cartes postales et là encore les longues venelles étroites traversières. 

De la baguette de pain à la coupe de cheveux en passant par le bar/hôtel/restaurant pour une pause café et un plat copieux, n'hésitez pas à aller à la rencontre des commerçants qui vous accueilleront tout au long de l'année. 

SAINT GEORGES / CHERAY
 

Saint-Georges et Chéray sont les villages les plus importants de la commune. Le bourg de Saint-Georges est l’un des plus anciens bourgs de l’île d’Oléron. Y déambuler, c’est  ressentir l’atmosphère chaleureuse qui s’y dégage mais aussi contempler les maisons alignées sur la rue, les puits, les vieilles bâtisses et à en croire les espaces communs arborés, c’est la convivialité qui règne dans ce bourg. Saint-Georges c’est aussi son canton de la seigneurie qui fut importante pendant tout le moyen âge. Par la suite le bourg vit s’y construire nombre de belles et vastes demeures entourées de beaux jardins et de grands parcs.
 

Une grande partie des commerces se trouve autour de la place de l’église : boulangerie, salon de coiffure, restaurants, magasin alimentaire, tabac presse. La longue perspective de la place offre aux regards la halle médiévale où s’anime le marché (en haute saison), mais aussi une grande esplanade où le monument aux morts s’érige à l’ombre des grands arbres ; là le jeu de boules ou les différentes fêtes trouvent un vaste espace partagé et apprécié de tous.

 

 

 

Le village de Chéray coupé en 2 par la départementale, est le plus important de la commune. On y trouve un marché ouvert toute l’année (sauf en janvier), son pôle médical, un hôtel, un magasin alimentaire, un boucher, deux boulangers, une créatrice de bijoux, un tabac presse, un établissement de location de vélos, des restaurants et un salon de toilettage.

Le bourg est célèbre auprès des botanistes grâce aux travaux de Paul Amédée Ludovic Savatier né en 1830 à Chéray et mort en 1891 à Saint-Georges. Médecin botaniste, grand voyageur, il ramena avec lui nombreuses plantes à chacun de ses voyages. Les  spécimens récoltés pendant l'expédition de "La Magicienne" s'élève à 1 100, conservés aujourd'hui au Muséum national d'histoire naturelle, à Paris.
 

Situé entre le village de  Chéray et celui de Saint-Georges, vous trouverez le parc de loisirs des Prés Valet, véritable base de loisirs pour les enfants mais aussi lieu de balades et de détente pour les plus grands. C’est aussi dans ce village que sont situés la médiathèque et le pôle jeunesse ainsi que le complexe sportif du trait d’union et la nouvelle salle culturelle "Le Chai".

P1030481_edited_edited